Flore alpine
Webalpes flore alpine
 
Nombre de visiteurs
Webalpes flore alpine Webalpes flore alpine Webalpes flore alpine Webalpes flore alpine Webalpes flore alpine

Une des conséquences de la durée importante de l'hiver est que la période favorable à la reproduction est écourtée (elle diminue environ de 7 jours par 100 m d'altitude). Ainsi, pour l'étage alpin, on compte en moyenne entre 100 jours et 50 jours favorables à la reproduction ce qui fait que le cycle d'une plante (pollinisation, fécondation, évolution de l'ovaire, du fruit et de la graine) est extrêmement réduit.

webalpes flore alpine webalpes flore alpine
Epilobe Gentiane printanière

Les plantes ont besoin pour le maintien de l'espèce, d'un minimum de représentants par unité de surface. Si ce nombre n'est pas atteint, l'espèce s'éteint. La disparition d'une espèce peut, à son tour, avoir des répercussions sur la vie animale, car les fleurs des Alpes sont un des maillons de la chaîne alimentaire écologique.

webalpes flore alpine webalpes flore alpine
Centaurée Trolle d'europe
webalpes flore alpine webalpes flore alpine
Lys Martagon Benoîte des ruisseaux
   
Accueil