Bouquetin
webalpes bouquetin
 
Nombre de visiteurs
Webalpes bouquetins Webalpes bouquetins Webalpes bouquetins Webalpes bouquetins Webalpes bouquetins Webalpes bouquetins
Le bouquetin change d'habitat selon les saisons. Au printemps, il descend au pied des versants, près des zones boisées, pour se nourrir de jeunes pousses. 

Webalpes bouquetin Puis il regagne l'altitude, accompagnant le verdissement de la végétation. En juin, les femelles mettent bas sur des vires rocheuses situées vers 2000 m. L'été, le bouquetin évolue sur les falaises escarpées de l'étage nival.

A l'automne, les mâles se rassemblent sur des terrains plus vastes pouvant accueillir leurs joutes. En hiver, ils rejoignent les pentes abruptes des adrets et leurs crêtes déneigées par le vent.

Webalpes bouquetinPar contre, il s'adapte fort bien à des altitudes, des climats et des paysages végétaux très différents. Dans les massifs élevés, le Bouquetin vit généralement entre 2400 et 3300 mètres mais, sur ces mêmes massifs, on peut le voir évoluer 1000 mètres plus bas.

Webalpes bouquetinContrairement à ce que l'on croyait jusqu'à présent, la présence d'un milieu ouvert (pelouses ou landes) ne lui est absolument pas indispensable.

En haute montagne, le Bouquetin est surtout un animal des adrets, c'est-à-dire des versants exposés au sud. En effet, ces versants sont plus rapidement déneigés en hiver. En été cependant, lors des canicules, il lui arrive de fréquenter les crêtes ventées ou de basculer sur les ubacs (versants nord). Webalpes bouquetin

A plus basse altitude, il semble fréquenter indifféremment les adrets et les ubacs. Le bouquetin n'aime pas la neige et ne franchit jamais de grands névés ou de glaciers.

Son domaine de prédilection correspond donc aux versants rocheux escarpés, plutôt exposés au sud, peu boisés et entrecoupés de vires herbeuses et de falaises
Accueil