Bouquetin
webalpes bouquetin
 
Nombre de visiteurs
Webalpes bouquetins Webalpes bouquetins Webalpes bouquetins Webalpes bouquetins Webalpes bouquetins Webalpes bouquetins
La longévité extrême du bouquetin est estimée à 20 ans. La femelle, par son mode de vie, aurait une espérance de vie légèrement supérieure à celle du mâle. Cependant, pour le bouc ou l'étagne, les premiers signes de décrépitude apparaissent vers la quinzième année.

Webalpes bouquetinWebalpes bouquetinLe bouquetin mâle se reconnaît par sa forme trapue et ses longues cornes courbées. Sa taille varie de 145 cm à 155 cm. Il pèse de 60 à 110 kg

La femelle bouquetin ou étagne est plus petite. Sa taille est de 125 à 140 cm environ. Son pelage est plus clair et ses cornes sont plus courtes. Elle pèse entre 50 et 55 kg.

Les cornes permettent de différencier mâle et femelle et de préconiser leur âge. Les cornes avec lesquelles le mâle se gratte le dos et même l'arrière-train atteignent 70 à 100 cm de long. Elles peuvent peser jusqu'à 6 kg. Il faut ce crâne large, ce cou trapu et cette nuque puissante pour supporter un tel poids. Les cornes des étagnes ne dépassent pas 20 cm. Elles sont fines comme celles des chèvres domestiques.

Chaque corne se compose de deux parties. L'une, extérieure et magnifiquement visible, est l'étui. L'autre cachée à l'intérieur de l'étui et qui lui sert de support, est appelée cheville osseuse. Parfois, dans le silence de la montagne, vous entendrez résonner le choc des cornes des mâles s'entraînant à l'affrontement qu'ils livreront pour le rut en novembre.

Les cornes des mâles assurent la suprématie des «sultans». De fait, les cornes, et surtout les longs et spectaculaires
appendices du mâle, provoquent notre admiration et valent au bouquetin une bonne partie de sa renommée.  


  pour voir les cornes


La coloration du bouquetin varie au fil des saisons. En été, son poil est court, sa robe est beige, fauve et brune. A l'automne, son poil d'été tombe lentement et est remplacé par une fourrure à longs poils de plus en plus épaisse, brun foncé presque noire qui le protégera du froid en absorbant les rayons du soleil. Sa robe d'hiver part en touffes à l'occasion d'une nouvelle mue en avril-mai.

Webalpes bouquetinLa mue débute au sortir de l'hiver, une seule fois par an, en mai-juin. Les animaux se débarrassent alors de leur épaisse fourrure hivernale en se frottant sur les rochers ou les arbres. Des mottes de duvet blanchâtre peuvent alors être retrouvées accrochés à la pierre et aux arbustes. Il ne faudra pas moins de trois mois pour que tous ces poils tombent et soient remplacés par les nouveaux jarres et par le duvet du pelage d'été. Inversement, dès les premières gelées automnales, une couche de poils plus sombres vient épaissir le court pelage d'été. Cette toison hivernale assure une bonne protection contre le froid montagnard.

La mue occasionne d'intolérables démangeaisons que les bouquetins essayent de calmer à l'aide de leur longue corne.

Le pelage d'été du bouc est de couleur gris fer hormis le ventre qui est parfois blanc, le dessus de la queue brun marron, les membres plutôt brun foncé voire noirâtres et une bande médiane sur le dos de couleur presque noire (celle-ci peut cependant faire défaut). Dès le mois de novembre, le pelage des mâles s'assombrit et devient marron foncé.
Webalpes bouquetin
Le pelage de la femelle est d'un beige jaunâtre ou châtain clair, à l'exception du ventre plutôt blanchâtre et des membres qui sont brun foncé. Il s'assombrit légèrement en hiver. En tout cas, la robe de l'étagne est plus claire, en toutes saisons, que celle du bouc.

Le pelage des jeunes bouquetins, mâles ou femelles, est beige fauve à la naissance et demeurera, jusqu'à l'âge de 2 ans, plus clair que celui des femelles adultes.

Dernière caractéristique, le bouc porte une barbiche qui se détache de toute la largeur du menton, plus longue en hiver qu'en été.
Accueil