Hermine
webalpes hermine
 
Nombre de visiteurs
Webalpes hermine Webalpes hermine Webalpes hermine Webalpes hermine Webalpes hermine Webalpes hermine
En dehors de la période de rut, les mâles et les femelles défendent des territoires distincts où se trouvent 2 à 10 gîtes.

Webalpes hermine Pendant le rut, les femelles restent dans le leur, mais les mâles se déplacent, leur domaine vital recouvrant les territoires de plusieurs femelles.

Les vieux mâles vont loin à la recherche des femelles, les jeunes essayent de s’accoupler avec une femelle.

L'hermine pousse des cris d’alarme aigus et répétés.

On observe également des cris de contact de la femelle avec ses petits (émis aussi pendant la copulation).

Webalpes hermineInquiétée, l'hermine émet la sécrétion odorante des glandes anales sur les crottes. Celles-ci sont déposées bien en vue sur une pierre, une touffe d’herbes.

Elle laisse des traces odorantes en frottant son corps et l’anus sur le substrat.

La vue, l'odorat et l'ouïe sont excellents (odorat important quand elle chasse sous terre).

A l’air libre, c’est l’ouïe qui compte le plus.
Accueil