Glossare montagnard
Webalpes glossaire montagnard
 
Nombre de visiteurs
Webalpes Glossaire montagnard Webalpes glossaire montagnard Webalpes glossaire montagnard Webalpes glossaire montagnard Webalpes glossaire montagnard Webalpes glossaire montagnard Webalpes glossaire montagnard Webalpes glossaire montagnard Webalpes glossaire montagnard Webalpes glossaire montagnard Webalpes glossaire montagnard Webalpes glossaire montagnard Webalpes glossaire montagnard Webalpes glossaire montagnard Webalpes glossaire montagnard Webalpes glossaire montagnard Webalpes glossaire montagnard Webalpes glossaire montagnard

Cabane : Petite construction de montagne destinée à abriter les alpinistes ou les randonneurs (voir refuge).

Câble : Rampe fixée à la paroi des via ferrata, appelée main courante.

Câblé : Petit coinceur équipé d'un câble d'acier pour le mousquetonnage.

Caîon : Cochon, en patois savoyard.

Cairn : D'origine irlandaise. Petite pyramide de pierres utilisée pour matérialiser un chemin ou un sommet.

Calotte : Nappe de glace à écoulement à peu près radiale, de toute taille. Par exemple, la calotte antarctique

Camp : Camp de base = camp fixe installé par une expédition au pied de la montagne.

Canyon : Vallée en gorge plus particulièrement dans des plateaux à assises subhorizontales (calcaires, grès, basaltes).

Canyoning : Activité qui consiste à descendre, ou remonter, un canyon à l'aide des techniques de l'escalade, de la spéléologie et de la nage en eaux vive.

Capsule : Technique d'escalade adaptée à la haute altitude. Le matériel de bivouac et les vivres sont transportés en cordée dans la paroi, afin que les grimpeurs n'aient pas à redescendre au camp de base.

Câro, Caron, Carroz, Carry : Coin, quartier de village, carreau, planche de terrain, provient du patois.

Carres : Bandes de métal sur les cotés d'un ski lui permettant d'accrocher sur les neiges dures.

Carving : Technique consistant à faire des virages coupés avec de très grands angles d'inclinaison.

Cascade de glace : Sport qui consiste à escalader les cascades gelées, en hiver

Casque : L'ami n°1 du glisseur prudent. Protège les têtes et les idées des coups et des chocs.

Chablais : Massif calcaire préalpin. Principales villes, Thonon, Evian et Morzine.

Chalet : Maison de bois de montagne.

Chamois : Mammifère à cornes emblématique des régions de montagne, A l'instar de la marmotte.

Champignon : Terme technique d'alpinisme signifiant le découpage d'une large encoche en demi-cercle dans la neige ou la glace, pour les besoins d'un rappel. et dans laquelle on fait coulisser la corde.

Chandelle : Partie verticale et élancée d'une paroi.

Chants : Parties latérales d'un ski.

Charbonnet, Charbonnière : Lieu où l´on fabriquait le charbon de bois.

Chaussons (d'escalade): Chaussures souples et basses comportant une semelle à gomme qui permet une excellente adhérence à la paroi.

Cheminée : Large fissure, plus ou moins verticale, dans le rocher ou la glace, souvent gravie en technique de ramonage (dos appuyé à la paroi, on repousse celle d'en face des pieds, mains ou genoux).

Chute de pierres : C'est la calamité de toutes les montagnes du monde. Elles sont déclenchées par le dégel, des éboulements ou par des cordées (frottement de la corde, éboulement sous les pieds).

Cirque glaciaire : Forme en creux, en berceau où s'entassent les glaces et ou le glacier creuse, parfois surcreuse le relief.

Clapier : Tas de pierres sorties des cultures et entassées par l'homme au cours des générations; amoncellement de roches.

Clarines : Cloches montagnardes des troupeaux de vaches, les sonnailles sont pour les chèvres et les moutons.

Clinomètre : Instrument servant à mesurer la pente d'un terrain. Il est souvent associé à une boussole.

Clocher : Terme d'alpinisme désignant un sommet secondaire.

Cluse : Passage assez resserré entre deux reliefs ou à travers un relief ou ouverture transversale dans un mont et frayée par un cours d'eau épigénique.

Coinceur : Objet métallique qui est utilisé pour l'assurage sur une paroi rocheuse où il joue le rôle de piton. Il se place dans une fissure et se bloque sous l'effet de la traction.Contrairement au piton, il ne dégrade pas la roche.

Col : Partie basse d'une crête de montagne qui forme un passage

Collet : Petit col, col secondaire.

Combe : Vallée en flanc de montagne créée par l'érosion.

Condamine, Contamines : Terre indivise appartenant à deux seigneurs, puis terre que le seigneur n´a pas attribuée à un particulier et cultivée directement par ses soins, ou terre appartenant au seigneur et exploitée par la communauté rurale, puis terre cultivée en commun.

Contrefort : Montagne moins élevée jouxtant le massif principal. Eperon secondaire.

Conversion : Concerne les skieurs. Presque à l'arrêt, manouvre qui consiste à faire demi-tour.

Corde : Outil essentiel de sécurité du grimpeur. Elle est utilisée à simple (en falaise) ou à double (pour les rappels).

Cordée : Groupe de grimpeurs reliés par une même corde pour une ascension. La cordée à 2 (cordée réversible) est plus rapide et plus sûre, chaque grimpeur prenant alternativement la tête. A 3, le meilleur marche en tête, le plus faible au milieu. A la descente, le meilleur reste le dernier pour assurer ses 2 compagnons.

Corniche : Surplomb de neige formé par le vent sur une arête. Les corniches présentent deux dangers : elles peuvent s'effondrer sur des grimpeurs progressant en contrebas ou céder sous le poids du grimpeur qui s'y hasarde.

Corps mort : Moyen d'ancrage. En général c'est une plaque métallique équipée de cordelettes, qu'on enfonce en oblique dans la neige de façon que la traction sur les cordelettes l'enfonce encore plus. Sinon, un gros caillou, un sac, un vêtement ou un sac de lyophilisé bourré de neige, qu'on entoure d'une sangle.

Cotation : Elle indique la difficulté d'une ascension ou d'une escalade et elle est présentée par degrés. Il existe plusieurs systèmes de cotations selon les pays. Coulèe : Avalanche de petite envergure.

Couloir : Large fissure ou ravin à flanc de montagne. Comme ils canalisent les débris rocheux et les avalanches, ils peuvent se révéler dangereux.

Courbes de niveau : Lignes d'une carte qui relient les points d'égale altitude. Plus les lignes sont serrées entre elles, plus la pente est forte.

Course : Ascention au sens large, qu'elle aboutisse à un sommet ou non. On parle de course de neige, de glace, de rocher, suivant le terrain concerné. Certaines sont dites mixtes, lorsque l'itinéraire comprend des portions de glacier et de rocher.

Crampons : Pointes métalliques que l'on attache aux chaussures afin de marcher sur la neige dure ou la glace, ce qui est utile pour les passages raides et les couloirs.

Cré : Pente en patois savoyard.

Crête : Ligne de faîte d'une montagne.

Crevasse : Cassure de la glace en surface. Les crevasses existent aussi dans le névé de la zone supérieure du glacier, mais sont souvent masquées par les ponts de neige. La crevasse est sans doute le symbole le plus connu de la haute montagne et des glaciers. Leur largeur varie de quelques centimètres à plusieurs dizaines de mètres, de même que leur profondeur peut atteindre facilement 50 mètres, selon le glacier.

Cristalliers : Premiers hommes à s'aventurer dans les montagnes à la recherche de cristaux précieux. Ils devinrent par la suite les premiers guides.

Crochetage : Mouvement consistant à bloquer le talon sur une prise au cours d'une escalade.

Croisé : Geste d'escalade avec lequel une main (ou un pied) prend une prise à droite (ou à gauche) de celle que tient l'autre main (ou l'autre pied). Il y a parfois nécessité de passer le corps sous le bras.

Crosat, Croset, Croson : Endroit creux, vallon encaissé, creux d'eau, mare où l'on abreuve les bestiaux, trou, fosse.

Croupe : Sommet de forme ronde.

Croûte : Couche de neige dure formée en surface du manteau neigeux, qui résiste à notre poids de manière variable : tantôt on s'enfonce dedans, tantôt on glisse dessus.

Crozets : Petites pâtes carrées à base de farine et de blé tendre


Accueil